L'actualité de Philo&Coaching

27/02/2018

Comment prendre le relais après la philosophie ?

"Chère Claire Couroyer, et toi, comment prends-tu le relais après la philosophie ? »

A ce stade, la philosophie a fait l’effet d’un décapage plus ou moins doux sur le dirigeant, pour l’aider à sortir de son "personnage" et à quitter son armure pour une personne plus authentique et plus apte à entrer en résonance avec son propre être. 

1/ Miroir, mon beau miroir. Confronter le dirigeant avec les mots clés exprimés par lui/elle tout au long de son dialogue philosophique et qui méritent un approfondissement.

2/ Faire prendre conscience des écarts. Questionner les écarts entre l'existant et le désiré, en assumant notamment les sentiments substitutifs dans lesquels le dirigeant peut être enfermé, pour l’amener à assumer ses émotions et à comprendre qu’elles peuvent l’aider dans sa prise de décisions. 

3/ Revisiter son Iceberg et oser la congruence. S’immerger dans ses besoins fondamentaux, ses valeurs & priorités, ses pensées et sentiments, est un chemin dont le cap est l’alignement entre l’intérieur et l’extérieur pour une meilleure relation à soi et aux autres.

4/ Envisager l’action sous un nouvel angle. Apporter du soutien au dirigeant pour qu'il ose devenir et agir avec son nouvel être ; l'accompagner dans son nouveau leadership.