L'actualité de Philo&Coaching

10/04/2018

LE COACHING POUR ETRE ACCOMPAGNE MAIS POURQUOI ?

On recourt au Coaching pour se faire accompagner: mais dans quel but ? Celui de surmonter ses faiblesses ou au contraire de renforcer son potentiel ? 

Faire appel à un coach est plus synonyme d’intelligence de soi, que synonyme de « j’ai un problème ». Se faire coacher, c’est ressentir à un moment donné que l’on pourrait aller plus loin, sans savoir où, ni comment. C’est donc accéder à un niveau supérieur de conscience qui nous rend plus libre, même si cela peut parfois être douloureux, car c’est accoucher de soi-même pour enfanter la vérité. La maïeutique, comme le définit Socrate. Nous portons tous en nous des savoirs et des vérités, sans avoir conscience de leur étendue. Et le questionnement utilisé par le coach permet à l’autre de trouver les vérités qui lui seraient difficiles d’accès sans une aide extérieure. Et dans la question posée, surmonter ses faiblesses ou renforcer son potentiel se rejoignent, puisque c’est pour devenir plus fort dans les deux cas. Se faire coacher, c’est accepter sa part d’humilité et le fait que l’on ne sait pas tout ; c’est aussi accepter de grandir et de devenir acteur de sa vie. Finalement, ce n’est pas le coaching qui fait peur, mais le fait de découvrir qui l’on est et de faire face à soi.